Fiche d'information FLEGT : Fermer le marché de l'UE au bois illégal

 

Références

  • Quelque 1,6 milliard de personnes – plus de 20% de la population mondiale – dépendent des forêts pour leur alimentation et leur subsistance. Source (en anglais) : FAO, 2015 et UN World Population Prospects, 2017
  • La moitié des espèces de la planète vivent dans les forêts. Source (en anglais) : Rainforest Foundation
  • Les forêts régulent l'approvisionnement en eau et le climat, elles sont la source de nombreux médicaments et aident à prévenir les inondations et les sécheresses. Source (en anglais) : Agence européenne pour l'environnement, 2015
  • L'UE est un vaste marché pour les produits bois, important pour 18,17 milliards d'EUR de produits dérivés du bois en 2017. Sur ce total, 3,78 milliards d’EUR de produits provenaient de pays tropicaux. Source (en anglais) : ITTO / IMM, 2017
  • Le commerce illégal de bois représente entre 51 et 152 milliards de dollars US par an – soit 15 à 30% du commerce mondial de bois. Source (en anglais) : INTERPOL, 2017
  • Les 15 pays qui négocient ou mettent en œuvre des accords FLEGT avec l'UE représentent 80% du commerce mondial des bois tropicaux. Source (en anglais) : IMM, 2016 
  • La part de l'Indonésie dans les importations totales de bois tropicaux de l'UE est passée de 15,7% à 16,6% au cours des six premiers mois de 2018. Source (en anglais) : rapport de l'OIBT, septembre 2018 
  • Sur les 3,78 milliards d'EUR de produits de bois tropicaux importés dans l'UE en 2017, 21% étaient des produits d'Indonésie sous autorisation FLEGT et 54% provenaient des 14 pays mettant en œuvre ou négociant un accord commercial bilatéral sur FLEGT avec l'UE. Source (en anglais) : IMM / Eurostat, 2018
  • Note : sur les 3,78 milliards d'EUR de produits de bois tropicaux importés dans l'UE en 2017, 45% provenaient des neuf pays tropicaux engagés dans des négociations d'un accord commercial bilatéral sur FLEGT (Côte d'Ivoire, République démocratique du Congo, Gabon, Guyana, Honduras, Laos, Malaisie, Thaïlande et Vietnam) et 9% provenaient des cinq pays africains qui mettent en œuvre un accord commercial bilatéral sur FLEGT (Cameroun, République centrafricaine, Ghana, Libéria et Congo). L'ensemble représente 54% provenant des 14 pays mettant en œuvre ou négociant un accord commercial bilatéral sur FLEGT avec l'UE