Print Friendly and PDF

Communication lors des processus APV

La communication est importante à chaque étape d'un processus d'Accord de partenariat volontaire (APV). Les outils de communication aident les autorités à planifier les activités de sensibilisation et à faire connaître les résultats. Si la communication vient en appui d'un processus participatif transparent, elle ne peut le remplacer. La finalité de la communication lors des processus APV est de:

  • faire connaître le processus APV et stimuler la participation à celui-ci
  • faciliter la formation d'un consensus lors des négociations
  • respecter les engagements de transparence pris dans l'APV
  • faciliter la mise en œuvre de l'APV
  • faire mieux connaître l'APV et le bois accompagné d'autorisations FLEGT (conformément aux dispositions d'un article de chaque APV signé à ce jour)

Étape préalable à la négociation

Pendant l'étape préalable à la négociation, les pouvoirs publics et les autres parties prenantes entreprennent des activités visant à susciter l'intérêt pour le débat national à propos du bien-fondé d'entamer des négociations en vue d'un APV, et à favoriser la participation à ce débat. Ces activités pourraient comprendre des réunions publiques, des auditions parlementaires, des voyages d'étude, la prise de contacts avec les médias, des réunions ciblant certaines catégories de parties prenantes et les mécanismes participatifs par lesquels les parties prenantes se mobilisent dans le cadre du processus APV.

Étape de négociation

Une fois que les négociations d'APV ont commencé, les activités de communication se transforment. Les parties prenantes ont besoin de moyens de communication efficaces au sein des groupements et entre ceux-ci. En particulier, il est important que les représentants de parties prenantes qui siègent dans les structures de négociation soient capables d'échanger des informations avec leurs mandants. Ils doivent aussi faire remonter les avis de ceux-ci pour éclairer les négociations nationales et bilatérales. De plus, l'expérience montre que lorsque la consultation est un dialogue fondé sur l'échange réciproque entre les différents acteurs, il est possible de parvenir plus rapidement et facilement à consensus.

Lors de l'étape de négociation, outre le dialogue national continu, les pouvoirs publics ont utilisé différents outils pour échanger des informations relatives aux négociations avec le public. Ces outils comprennent:

  • la publication de notes d'information stratégique pour expliquer les objectifs de la négociation pour le gouvernement
  • la création de sites web
  • la publication d'«aide-mémoire» ou d'autres synthèses des séances de négociation
  • la tenue de séances d'information des parties prenantes et de conférences de presse pour informer les médias
  • l'organisation de programmes de radio et de télévision pour sensibiliser aux problématiques et en débattre

Étape de mise en œuvre

L'étape de mise en œuvre comprend les activités de communication énoncées dans le texte ou les annexes de l'APV, telles que:

  • la publication des compte-rendus des discussions du comité conjoint de mise en œuvre et de ses rapports annuels
  • les rapports publics de l'auditeur indépendant
  • les mécanismes d'information continue des parties prenantes au sujet de l'avancée de la mise en œuvre de l'APV
  • la production de directives ciblées pour aider les acteurs à se mettre en conformité par rapport au système de vérification de la légalité du bois
  • la création de sites web pour permettre au public d'avoir accès aux informations indiquées dans l'annexe de l'APV relative à l'information publique
  • les salons professionnels, la collaboration avec les médias et d'autres activités de promotion pour promouvoir le commerce du bois accompagné d'autorisations FLEGT dans l'UE
  • la diffusion d'émissions de télévision et de radio pour sensibiliser la population
  • la communication à l'international pour faire connaître les initiatives d'amélioration de la gouvernance forestière des pays

Stratégies de communication

Certains pays ont aussi élaboré des stratégies ou des plans de communication.

L'annexe relative aux mesures d'accompagnement de l'APV de la République du Congo comporte un plan de communication. Celui-ci définit les publics ciblés, les méthodes de communication et les messages. La communication vise à sensibiliser le public à l'APV et aux bénéfices qui en découleront et à renforcer la collaboration des parties prenantes lors de la mise en œuvre.

Dans le cadre de l'APV signé entre l'Indonésie et l'UE, les parties ont convenu d'une stratégie de communication conjointe qui sera mise en œuvre par le comité conjoint de mise en œuvre. Cette stratégie est particulièrement importante à l'approche du lancement de la délivrance des autorisations FLEGT.




 

Clause de non-responsabilité. Les informations présentées dans «APV de A à Z» s'appuient sur les enseignements et les données de l'expérience retenus et présentés par la Facilité FLEGT de l'UE et n'engagent donc qu'elle. Pour nous faire part de vos remarques ou de vos questions, veuillez contacter la Facilité FLEGT de l'UE par courriel sur: info@euflegt.efi.int

© European Forest Institute 2016